Un week-end flamenco à Séville

Les origines du Flamenco sont très floues et brumeuses. Même l’origine du mot Flamenco demeure inconnue. Issues des populations exclues du Sud de l’Espagne, la musique et la danse flamenco ont d’abord eu des influences grecques et romaines puis indiennes, maures et juives. Le flamenco tel qu’on le connaît aujourd’hui est le résultat de plusieurs siècles d’un mélange culturel né de la présence de ces nombreuses civilisations. Mondoramas vous propose de découvrir les secrets du flamenco lors d’un week-end escapade à Séville.

Vous commencerez votre découverte de la capitale andalouse par la visite de la cathédrale, les extérieurs de la Giralda et l’Alacazar pour vous rendre compte de l’importance du métissage culturel dont Séville est issue. En effet, chaque batiment porte les empreintes d’une histoire qui s’est lentement tissée au fil des siècles.
Vous risquez cependant d’être désorientés si vous vous référez aux cartes de la ville, car selon la tradition, l’Est est orienté au Nord. A l’époque des premiers cartographes l’Est était toujours en haut de la carte et les plus vieilles illustrations connues de Séville la représentent depuis la rive opposée du Guadalquivir. La tradition a été conservée par les cartographes modernes et la plupart des cartes et des plans actuels de Séville ont conservé cette habitude de représentation. Certains pensent que c’était pour indiquer la direction de Jérusalem, et d’autres pensent que c’était tout simplement pour orienter le haut de la carte vers la direction d’où venait la lumière puisque l’Est est la direction du soleil levant…

Les plus courageux d’entre vous pourront se lever pour assister au spectacle du soleil se levant sur Séville… Quoiqu’il en soit, la journée promet des merveilles pour tous avec la visite du visite du musée du Flamenco pour remonter aux origines de cet univers naguère réprimé dans les grottes et aujourd’hui célébré au grand jour.
Vous aurez bien sûr droit à un spectacle de flamenco au “Palacio Andaluz” pour que la journée soit complète!

Vous irez ensuite à Gerena dans la campagne sévillane pour découvrir une ganaderia spécialisée dans l’élevage des « Toros » en milieu naturel. Ce sera l’occasion de goûter à un apéritif andalous dans un cadre exceptionnel. Puis vous ferez une croisière sur le Guadalquivir pour découvrir Séville autrement.

Vous finirez certainement votre voyage Flamenco avec dans la tête le refrain d’une vielle chanson espagnole qui dit “Quien no ha visto Sevilla, no ha visto maravilla” (Qui n’a pas vu Séville n’a pas vu de merveille)…

Anne-Laure


Pour en savoir plus sur ce voyage
: [cliquez ici]

Vous voulez découvrir Séville autrement, Mondoramas vous propose:
[Les Feria de Séville 2012 lors d’un voyage organisé]
[un circuit Espagne/Andalousie de 6 jours]
[un circuit de 10 jours en Espagne]

Pour en savoir plus sur cette destination:
[l’office de tourisme d’Andalousie]
[le site du musée du Flamenco]

Mondoramas élabore votre séjour sur mesure avec son savoir-faire de réceptif France et de réceptif Europe pour voyages organisés.